Conférence CPPM

23 Fév



L'Univers selon Stephen Hawking par Jean-Pierre Luminet, chercheur CNRS

Le célèbre physicien britannique Stephen Hawking (1942-2018) s’est essentiellement intéressé aux propriétés de l’espace-temps et aux étranges paradoxes qui peuvent en résulter. Pour ce faire, il a utilisé tout l’arsenal de la physique contemporaine : la relativité générale (théorie de la gravitation), la mécanique quantique (théorie des particules élémentaires et de leurs interactions) et le problématique mariage des deux (la gravitation quantique). Les singularités gravitationnelles, l’évaporation des micro trous noirs, le paradoxe de l'information et la cosmologie quantique sont ses contributions les plus significatives.
 
Situées aux frontières les plus spéculatives de la physique théorique et généralement hors de portée des vérifications expérimentales, ses recherches ont eu pour principal mérite de soulever des problèmes qui, s’il ne les a pas résolus, sont restés ouverts et continuent d’alimenter de fructueux développements en physique fondamentale.
 
Inscription sur le site du CPPM
 
23 février à 10h

partager

LES FINANCEURS